Foire aux questions

Des questions sur nos procédés et les solutions que nous utilisons? Trouvez rapidement les renseignements dont vous avez besoin via notre foire aux questions!

katrien van crombrugghe mqjp2bv6bkm unsplash scaled

Biostimulants

Les biostimulants sont des produits qui augmentent la croissance des plantes, la résistance aux stress abiotiques (tels que le manque d’eau, le sel et la chaleur) et peuvent réduire le besoin en engrais. À faible concentration, ces substances sont efficaces car ils favorisent le bon fonctionnement des processus vitaux de la plante et permettent des rendements élevés et des produits de bonne qualité.

Notre mélange exclusif de bactéries favorise une zone racinaire saine en solubilisant le phosphore et le calcium, et en aidant à la biodisponibilité du fer et d’autres composés de fertilisation provenant de sources organiques et inorganiques. Ainsi, nos clients sont en mesure de développer le plein potentiel de leurs cultures sans apporter de changements majeurs à leurs pratiques culturales.

La différence entre un biostimulant et un biopesticide est liée à leur fonction. Les biostimulants ont pour objectif d’améliorer la santé des plantes alors qu’un biopesticide ont pour objectif de contrôler les ravageurs (champignon, bactérie ou insecte).

Un mode d’action (MoA) est un terme utilisé pour décrire un changement au niveau cellulaire ou moléculaire. Cette transition peut être anatomique ou fonctionnelle et résulte toujours d’une position par rapport à à un autre organisme vivant ou de tout changement chimique ou biologique dans l’environnement cellulaire ou moléculaire d’un
organisme vivant. Par exemple, lorsque l’on fait référence au mode d’action en termes de solubilisation du phosphore, il s’agit d’une modification apportée au phosphore au niveau moléculaire qui rend ce nutriment plus soluble et biodisponible pour le système racinaire d’une plante.

Ce sont des bactéries non pathogènes qui stimulent le développement des plantes en modifiant les concentrations d'hormones, les besoins nutritionnels ou la biodisponibilité de ceux-ci, ainsi qu'en atténuant les dommages liés au stress. Ces bactéries colonisent les poils absorbants et les racines latérales des plantes, où ils peuvent exprimer leurs caractéristiques bénéfiques. Les rhizobactéries qui favorisent le développement des plantes ont la capacité de contrôler l'architecture du système racinaire ainsi que la croissance végétative et la physiologie de la plante entière.

La rhizosphère est la mince zone du sol directement influencée par les racines et leurs sécrétions.

Effecteur de plante

Lorsque les molécules effectrices se lient à des sites récepteurs spécifiques au sein d’une plante ou sur les tissus d’une plante, elles peuvent réguler l’activité biologique de la plante. Cela peut donner lieu à une augmentation ou à une diminution de l’activité enzymatique, de l’expression de gènes spécifiques et de la signalisation cellulaire. Les molécules effectrices qui nuisent à nos cultures sont définies comme des effecteurs de plantes négatifs, tandis que celles qui donnent lieu à des changements bénéfiques sont appelées effecteurs de plantes positifs, comme ceux que nous avons inclus dans notre formulation de ChitoSal.

L’oligochitosane est l’effecteur de plante dérivé de la chitine, le plus avancé technologiquement jamais mis en bouteille. Notre processus de production unique nous permet de créer cette molécule effectrice végétale supérieure et de maintenir sa stabilité dans la bouteille et dans le réservoir du producteur.

La salicine est une forme naturelle de l’acide salicylique, un effecteur de plante présent dans de nombreuses espèces végétales, comme le saule. Lorsqu’elle est introduite, les plantes reconnaissent la salicine comme précurseur et la transforment en acide salicylique. Cela permet à ChitoSal de réunir tous les bienfaits de l’acide salicylique tout en restant un produit entièrement naturel et certifié biologique.